Nouvelle posture Vigipirate

Mesdames, Messieurs les présidents d’associations sportives,

Voici la nouvelle posture Vigipirate « Transition 2017-2018 » qui s’applique à partir du 2 novembre 2017 et qui prend en compte les vulnérabilités propres à la période de fin d’année 2017 et du début d’année 2018. Elle s’applique, sauf événements particuliers, jusqu’au 28 février 2018.
En application du plan Vigipirate, l’ensemble du territoire national est maintenu au niveau « sécurité renforcée-risque attentat ».
Dans un contexte de menace terroriste très élevée, cette posture met l’accent sur :
– la sécurité des grands espaces de commerce lors des soldes d’hiver, des lieux de rassemblement, marchés de Noël notamment et des lieux de culte marqués par une forte affluence pendant les fêtes de fin d’année ;
– la sécurité dans le domaine des transports publics de personnes, en particulier lors des départs et retours des vacances scolaires et universitaires ainsi que dans les établissements d’enseignement, les établissements de santé, médico-sociaux et sociaux ;
– la protection des systèmes d’information face au risque d’attaque cybernétique.
Adaptations particulières de la posture Vigipirate pour les accueils collectifs de mineurs (ACM) et les clubs sportifs.
L’effort principal doit être dirigé sur la sécurisation des accès des ACM contre les risques d’intrusion et la procédure de signalement afférente. Les organisateurs, directeurs et animateurs en charge d’ACM pourront s’appuyer particulièrement sur les mesures préconisées dans :
– le guide vigilance attentats les bons réflexes : « accueils collectifs de mineurs » à destination des organisateurs, des directeurs et des animateurs en charge d’accueils collectifs de mineurs à caractère éducatif (janvier 2017) ;
http://www.jeunes.gouv.fr/actualites/zoom-sur/article/guide-vigilance-attentats-accueil
– les mesures générales de vigilance, de prévention et de protection :
http://www.gouvernement.fr/reagir-attaque-terroriste
Le renforcement de la vigilance doit être poursuivi dans les domaines de la sécurisation des espaces de rassemblement (intérieur, périphérie, périmètrie) et de l’organisation de manifestations (identification des vulnérabilités des événements, gestion des flux, etc…).
Les organisateurs feront preuve d’un niveau élevé de vigilance lors des déplacements (embarquements, débarquements et transferts des publics concernés dans les cars, gares, ports et aéroports) et éviteront les regroupements de longue durée sur la voir publique.
Rappel de la vigilance lors des séjours à l’étranger
Avant et durant tout déplacement à l’étranger, il est recommandé de :
– consulter la rubrique « conseils aux voyageurs » sur le site du ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE), pour prendre connaissance des consignes de sécurité spécifiques au pays concerné :
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs.
– s’inscrire sur l’application « Ariane » quelle que soit la destination, y compris à l’intérieur de l’Union Européenne. Cette précaution permet à chacun d’être identifié comme présent dans la zone d’attentat et de recevoir des informations pratiques émanant du centre de crise et de soutien (CDCS) du MEAE pour tous les séjours hors de France :
https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html
Ces mesures doivent systématiquement être appliquées par les encadrants de groupes de jeunes et d’équipes sportives se déplaçant à l’étranger.
Vous trouverez ci-dessous des fiches thématiques venant compléter cette note de posture.
La partie publique du plan Vigipirate ainsi que les logos restent téléchargeables sur :
http://www.gouvernement.fr/risques/le-citoyen-au-coeur-du-nouveau-dispositif-vigipirate

Par Mikaël Laforêt

Articles les plus lus dans cette catégorie